DoctolibPrendre rendez-vous en ligne

Dopage et sport de haut niveau

1 septembre 2016
Pas de commentaire
Non classé

Bode Miller, très grand champion de ski, a dit, « ce qui est dangereux pour le corps et la santé ce n’est pas le dopage, c’est le sport de haut niveau ».

Dans une société ou la stimulation et les supports  physique et intellectuelle est omniprésente dans toutes les couches de la société, notamment avec les produits légaux comme le tabac, le café et l’ alcool ou d’autres boissons énergisantes, il me semble difficile de croire que ceux à qui on demande de réaliser des grands exploits, avec en plus des enjeux personnels et financiers supérieurs tout ce qui a été réalisé jusque là, le fassent sans être tenté par toute l’aide possible.

Pour ma part je ne leur en veux pas de cette tentation qui me semble bien humaine notamment lorsqu’on entend la remarque de Bode Miller. La lutte contre le dopage me semble également louable et saine, mais elle passe, à mon avis, plus par la fin de la course aux records et au sensationnalisme et par un spectacle sportif moins extrême.

L’EPO ou erythropoietine est une hormone naturelle que je suis souvent amené à prescrire. Ces principales indications sont la myelodysplasie, l’anémie chimio induite et l’insuffisance rénale. Dans ces trois situations on est amené à doper par l’EPO la production de globules rouges par la moelle osseuse. Une sur-stimulation de la moelle a été reconnue comme dangereuse dans des publications scientifiques. L’EPO est également connu pour avoir été un des principaux produits dopants, notamment chez les cyclistes, à ma connaissance aucun non sportif n’a jamais tenté l’utilisation d’EPO pour améliorer ses performances personnelles ou professionnelles.

Please follow and like us:

A VOUS DE JOUER !

Leave a reply:

Votre email ne sera pas publié.